Hygiène du chien : le nettoyage des oreilles et des yeux

L’hygiène de votre chien est essentielle au maintien de sa santé. Les soins de base sont non seulement nécessaires d’un point de vue esthétique, ils sont aussi primordiaux afin d’assurer la santé bucco-dentaire de votre chien, l’intégrité de sa peau et de son pelage, ainsi que pour prévenir les maladies, repérer les blessures et les parasites.

Chien prêt pour le nettoyage des yeux et oreilles

Bien que certaines manipulations soient mal tolérées par votre compagnon au début, sachez que c’est en répétant souvent les même gestes que vous désensibiliserez votre chien aux soins d’hygiène et que vous obtiendrez sa collaboration.

Commencez tôt à prodiguer ces soins à votre chiot ou à votre chien adulte, et répétez-les aussi souvent que possible au début afin de l’y habituer.

1. Nettoyer les yeux

Vous pouvez nettoyer les yeux de votre chien quotidiennement, spécialement si celui-ci produit des sécrétions oculaires abondantes, si son pelage est blanc ou très pâle, ou si son museau est aplati. Le nettoyage des yeux d’un chien blanc ou de n’importe quel animal peut éviter bien des misères, de la conjonctivite du chien à des infections de l’œil plus sérieuses.

Les produits à utiliser

Pour nettoyer les yeux du chien, optez pour une lotion nettoyante prévue à cet effet, une solution ou un antiseptique oculaire ou encore du sérum physiologique voire de l’eau stérile en dosettes uniques. Évitez l’utilisation trop fréquente de lingettes nettoyantes pour les yeux, puisque celles-ci contiennent souvent des produits irritants; préférez leur l’eau de bleuet, reconnue pour son action calmante et détachante.

Préférez une compresse de gaze ou une petite débarbouillette de tissu aux boules de cotons, puisque celles-ci laissent des filaments dans les cils du chien

La méthode

Appliquez quelques gouttes de produit nettoyant au coin de l’œil en prenant soin de ne pas toucher votre chien avec la bouteille, pour éviter une contamination ultérieure en cas de conjonctivite ou de maladie des yeux.

Commencez par retirer les sécrétions séchées au coin des yeux du chien en essuyant du coin de l’œil vers le bas (dans le sens du museau, vers la truffe) afin d’éviter de blesser l’œil de l’animal avec ces débris solides.

Puis, partez du coin intérieur de l’œil (côté museau) et essuyez vers l’extérieur (côté tempe) pour éviter de ramener les saletés à l’intérieur des yeux. Si quelques gouttes de nettoyant coulent du museau de votre chien, pas de panique! Cela signifie simplement que le canal lacrymal est libre et propre.

Si vous remarquez que votre chien a les yeux rouges ou les yeux qui pleurent, des écoulements abondants, épais, colorés ou purulents, ou encore de l’enflure ou quoi que soit d’anormal, n’essayez pas de traiter votre chien seul à la maison. Les yeux sont des organes délicats et fragiles qui méritent toute l’attention d’un professionnel en cas de problème, sous peine d’affecter la vision de votre compagnon de façon permanente.

Les cernes brunâtres

Les chiens au pelage clair ont tendance à arborer des taches brunes orangées sous les yeux – elles seraient le résultat de l’oxydation des bactéries contenues dans les larmes au contact de l’air. L’écoulement systématique de celles-ci dans les poils peut laisser une coloration permanente, mais un nettoyage fréquent peut éviter ces traînées inesthétiques.

Si votre chien a déjà les yeux marqués de cernes foncés, ne vous attendez pas à une amélioration immédiate; il faudra plusieurs nettoyages avant que ceux-ci pâlissent et s’estompent.

Si jamais vous soupçonnez l’infection des yeux du chien, le polysporin n’est pas la solution. Les produits pour humains ne sont pas pour les chiens, consultez plutôt votre vétérinaire.

2. Nettoyer les oreilles du chien

Les oreilles de nos compagnons canins doivent également être nettoyées fréquemment, soit environ une fois par semaine.

Une oreille tombante demandera plus de soins qu’une oreille semi-tombante (dite cassée) ou dressée, puisque l’intérieur de celles-ci respire moins. Le canal auditif et le conduit de l’oreille devraient toujours être aérés, propres et secs.

Les oreilles droites commencent généralement à se redresser autour de l’âge de 5 mois chez le chiot, et leur position est grandement influencée par la pousse des dents. C’est d’ailleurs pourquoi certains chiots arborent la mignonne combinaison « une oreille droite, une oreille tombante ». Il n’est toutefois pas nécessaire d’attendre qu’elles se redressent pour commencer à les entretenir!

Le nettoyage des oreilles permet d’éviter l’infection de l’oreille du chien, les catarrhes et les otites chez le chien, ainsi qu’à repérer d’éventuels parasites tels que les tiques ou les mites d’oreilles avant qu’ils ne causent de sérieux dégâts.

Les produits et la méthode

On utilisera une lotion auriculaire adaptée, généralement contenue dans une bouteille à embout long qui permet d’insérer celui-ci à l’entrée du conduit de l’oreille.

Il suffit ensuite d’instiller un jet de produit, de retirer l’embout et de masser l’oreille quelques secondes, puis de laisse le chien secouer la tête pour expulser les particules délogées. Laissez sécher à l’air ou essuyez avec un linge propre et sec en prenant bien soin de ne pas aller trop loin dans l’oreille (on n’essuie que le pavillon).

Si votre chien se gratte fréquemment les oreilles, que l’intérieur de celles-ci est sale, inflammé ou très huileux, une infection est peut-être en train de se déclarer; il convient de les laver plus fréquemment et de consulter votre vétérinaire si les symptômes persistent.

Le cérumen canin est normalement blanc ou légèrement jaunâtre. S’il est noir ou jaune et odorant, la santé des oreilles de votre chien est compromise. Le nettoyage des oreilles est indolore : si votre animal se plaint ou ressent de la douleur, consultez un professionnel.

N’utilisez pas de coton-tige dans les oreilles de votre chien! En plus de risquer de blesser votre animal et de repousser les débris plus au fond de l’oreille, vous n’arriverez jamais à l’insérer sans heurts, puisque le canal auditif du chien est coudé.

Si vous soupçonnez une infection de l’oreille du chien, un traitement maison n’est, encore une fois, sans doute pas la solution. Puisque l’oreille du chien est profonde et fragile, mieux vaut confier votre toutou à votre vétérinaire.

L’épilation des oreilles

Certaines races de chiens requièrent une épilation occasionnelle de l’intérieur des oreilles afin que les poils qui y poussent ne s’agglutinent pas à cause de la cire ou des débris, bouchant ainsi le conduit auditif.

On épilera les poils à l’aide des doigts (gantés de caoutchous, pour une meilleure prise) ou avec une pince à épiler (à bouts arrondis pour éviter de blesser votre animal). Assurez-vous de ne pas pincer la peau, et retirez les poils d’un geste sec et court.

L’épilation des poils auriculaires peut se révéler inconfortable, voire douloureuse pour votre chien. Si la pilosité de ses oreilles ne pose pas problème et ne compromet pas son hygiène, évitez-lui cette procédure qu’il n’appréciera guère!

Hygiène du chien : le nettoyage des dents et de la bouche

Hygiène du chien : le nettoyage des dents et de la bouche

La bouche de votre animal mérite toute votre attention dès son plus jeune âge.  Si le tartre chez le chien, surtout âgé, fait des ravages, causant l’inflammation des gencives ...

Hygiène du chien : le nettoyage des oreilles et des yeux
4.4 (88.89%) 18 votes