Vaccins et traitements antiparasitaires

Dès l’arrivée du chien ou du chiot à la maison, il convient de se poser certaines question essentielles quant à la santé de notre compagnon, notamment concernant les vaccins pour chiens.

En plus de mettre en place rituel d’hygiène complet pour vérifier que le chien n’a ni blessures, ni infections, parasites du chien ou condition particulière nécessitant l’intervention d’un vétérinaire et de s’équiper d’une trousse de premiers soins bien garnie en cas d’urgence, il est primordial de penser à vérifier le carnet de vaccination ainsi qu’à traiter toutou contre les parasites.

La vaccination

La vaccination permet de prévenir les maladies du chien, soient les maladies infectieuses ou les affections contagieuses, dont certaines sont mortelles pour le chien domestique. Certains vaccins pour chiens sont obligatoires, d’autres sont très fortement recommandés, voire indispensables, et un calendrier doit être respecté pour assurer une efficacité optimale des traitements.

Des assistantes vétérinaires en observation

La primo-vaccination (le premier ensemble de vaccins du chiot) se fait en 2 injections à environ un mois d’intervalle dès que le chiot atteint l’âge de 8 à 10 semaines.

Le protocole de vaccination du chien peut varier en fonction des risques particuliers, de l’âge, de la race et de la physiologie de votre compagnon – votre vétérinaire vous recommandera un programme de vaccination adapté.

N’oubliez pas de mentionner certaines informations cruciales lors de votre visite chez le vétérinaire, par exemple :

  • Si votre chien fréquentera les parcs à chiens ou sera en contact avec d’autres animaux sur une base régulière
  • Si votre chien fréquentera des endroits sauvages comme un terrain de chasse ou une forêt
  • Si vous planifiez amener votre chien à l’étranger
  • Si votre chien a un régime alimentaire atypique (diète maison, viande crue, etc.)
  • Si votre chien provient d’un organisme ou d’un chenil
  • Etc.

Le programme de vaccination typique

Primo-vaccinations (PV)

  • Entre 7 et 9 semaines : maladie de Carré (distemper), hépatite contagieuse, parvovirose (PV1)
  • Entre 11 et 13 semaines : maladie de Carré, hépatite contagieuse, parvovirose (PV2)
  • Leptospirose (PV1)
  • Vaccin antirabique (vaccin contre la rage)
  • Entre 15 et 17 semaines : Leptospirose (PV2)

 

Rappels

  • Vaccin contre la rage du chien : annuel impératif
  • Leptospirose : annuel impératif, trimestriel optionnel (recommandé en zones à risque)
  • Maladie de Carré, hépatite contagieuse, parvovirose : un an après la PV, puis aux 2 à 5 ans

 

Les autres vaccins (optionnels)

  • Toux de chenil (bordetella) : 2 PV puis rappels annuels
  • Piroplasmose : 2 PV puis rappels annuels
  • Maladie de Lyme (transmise par les tiques) : 2 doses à 4 semaines d’intervalle, avec les PV Tétanos : pour les chiens de travail, ou les chiens en contact fréquents avec des chevaux. En PV puis en rappel après 1 mois – une fois par an par la suite pour les animaux exposés.

Au Québec, un rendez-vous pour faire vacciner son chien coûte entre 70 et 140$. Le prix des vaccins pour chien vaut largement les risques évités!

Si les distributeurs de vaccins recommandent de faire des rappels tous les 2 ans, l’AAHA signale que les vaccins contre la maladie de Carré et le parvovirus restent actifs dans l’organisme du chien jusqu’à 5 ans, et celui contre l’hépatite, jusqu’à 7 ans.

Sans pousser sa chance, il convient donc d’effectuer les rappels de ces vaccins de base tous les 3 ou 4 ans, selon les recommandations de l’AAHA. Cela permet d’économiser sur les produits et de ménager le système immunitaire de votre animal.

Les traitements antiparasitaires

Les puces et les tiques, entre autres parasites, représentent un véritable danger pour la santé du chien. En plus des démangeaisons causées par leurs morsures, ces petits insectes sont responsables de la propagation de plusieurs maladies dont la piroplasmose, la maladie de Lyme et le ténia.

Si ce sont généralement seulement les femelles qui viennent s’abreuver sur votre animal, leur repas peut durer de quelques heures, pour la puce du chien, à quelques jours pour la tique.

Les tiques sur le chien sont assez faciles à repérer grâce à leur taille assez volumineuse une fois gorgées de sang.

Les puces, par contre, ne sont souvent repérables que par les excréments qu’elles laissent sur la peau de leur victime.

Si votre toutou se gratte beaucoup, frottez sa fourrure au-dessus d’une feuille blanche. Si des petits grains noirs ou rouges en tombent, c’est que votre compagnon est infesté. Si vous repérez des puces vivantes dans son pelage, c’est que l’infestation est bien avancée. Consultez votre vétérinaire et commencez l’extermination par un bon shampooing anti puces pour chien.

Puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, voici quelques moyens de vous éviter des complications parasitaires.

Le collier antipuces ou antitiques

Ces colliers infusés de produits antiparasitaire libèrent progressivement leur contenu dans la nuque et sur le dos du chien. Ils sont efficaces pour les chiens de petite taille (sous les 25 lbs) et ayant un sous-poil peu épais.

Ils sont efficaces plusieurs mois chez les chiens d’intérieur, mais leur efficacité est limitée pour les chiens qui passent beaucoup de temps dehors.

Les sprays anti-parasitaires

Ce produit à vaporiser sur tout le corps de votre chien est efficace sur les animaux à poils longs et à sous-poil dense. Ils peuvent être utilisés tant chez le chiot que chez l’adulte, et plusieurs variantes naturelles composés d’huiles essentielles feront le bonheur des plus écolos.

Toutefois, ils se dissipent assez rapidement. Leur efficacité est donc limitée dans le temps et conditionnelle à une application rigoureuse. Il est recommandé de les combiner à un autre moyen de prévention des puces et des piqûres de tiques sur le chien, et de procéder à une application avant chaque sortie en nature ou au parc à chiens.

Les pipettes ou gouttes antiparasitaires

Comme pour le collier, il s’agit d’appliquer les gouttes à la base de la nuque du chien afin que le produit se répande sur son dos. Une application mensuelle est généralement nécessaire tout au long de la saison des puces et des tiques, et la diffusion du produit peut être compliquée par un sous-poil très épais.

Les comprimés anti-parasitaires

Ce produit agit en stérilisant la puce lorsqu’elle pique le chien en quête de sang. Il ne prévient donc pas les morsures, mais empêche la prolifération des parasites. À proscrire chez les chiens allergiques aux piqûres de puces.

N’oubliez pas, si vous trouvez des puces, de procéder au traitement anti puces sur votre chien mais aussi de traiter votre maison – particulièrement les lieux de couchage et les tissus. Puisque les parasites ne restent sur le chien que pour s’alimenter, elle squatteront volontiers les canapés et les tapis en attendant le prochain repas.

Enlever une tique de sur votre chien

Si vous trouvez une tique dans le pelage de votre chien, essayez cette astuce : déposez une goutte de savon liquide sur un morceau de coton et tamponnez la tique jusqu’à ce qu’elle se détache par elle-même et reste coincée dans le coton. Sinon, passez chez le vétérinaire, qui saura débarrasser votre animal de son visiteur importun.

Les vers chez le chien

Les vers du chien, ronds ou plats, peuvent causer de sérieux troubles de santé chez votre animal. C’est pourquoi l’administration régulière d’un vermifuge pour chien est primordiale.

Pour les chiots, les plus vulnérables aux parasites, le vermifuge doit être administré dès 15 jours et tous les mois jusqu’à 6 mois.

Le chiens adultes, s’ils vivent avec d’autres chiens, d’autre animaux ou des enfants, ou s’ils sont en contact avec eux sur une base régulière, devraient être vermifugés tous les 3 mois (à chaque saison). Si votre chien vit seul, le vermifuge tous les 6 mois est suffisant.

Les femelles gestantes, quant à elles, même si elles sont pus fragiles, ne peuvent être vermifugées durant la grossesse. Toutefois, dès 2 semaines après l’accouchement, il faut protéger leur système immunitaire affaibli contre les vers du chien.

Hygiène du chien : le nettoyage des oreilles et des yeux

Hygiène du chien : le nettoyage des oreilles et des yeux

L’hygiène de votre chien est essentielle au maintien de sa santé. Les soins de base sont non seulement nécessaires d’un point de vue esthétique, ils sont aussi primordiaux afin ...

Vaccins et traitements antiparasitaires
4.6 (91.11%) 18 votes